Sélectionner une page

Se révéler

Nous traversons tous des moments difficiles dans notre vie, ils font partie de l’existence. Ces moments de vie sont parfois trop douloureux voir tragiques pour les traverser sans aide. L’appel à un psychologue permet de déposer sa souffrance et prendre soin de ce qui est blessé. Identifier et clarifier ce qui est confus, compliqué pour pouvoir faire avec ou autrement. Se libérer, se relever et poursuivre sa trajectoire.

SÉANCES DE PSYCHOTHÉRAPIE À RENNES

Durant les séances de thérapie, un espace va s’ouvrir. Le motif d’entrée en consultation vous emmènera en pensées et en paroles à revisiter aussi d’autres pans de votre vie, à voyager au cœur de votre vérité, de l’inconnu en vous. En quelque sorte, se laisser surprendre par ce que vous savez déjà, mais pas encore révélé. Nous disons toujours plus que ce que nous pensons dire, sans l’entendre. Une surdité ou un aveuglement qui nous ont été nécessaires pour traverser la vie jusqu’au moment où cela ne peut plus tenir ainsi. Face à des évènements, une urgence de s’écouter, pleinement avec le cœur, s’impose. Il faut parfois qu’un autre écoute le revers de ce que vous dites pour que vous puissiez vous entendre, vraiment.

Mon cabinet de psychologue vous accueille à Rennes en séance individuelle afin de vous aider à résoudre certaines problématiques personnelles et professionnelles :

PSYCHOLOGUE POUR ADULTES :

  • Séparation amoureuse, divorce, solitude

  • Perte d’un être proche, deuil

  • Difficultés au travail, conflits professionnels

  • Addictions (travail, alimentaires, écrans…)

  • Difficultés avec son enfant, problèmes de parentalité

  • Difficulté pour avoir un enfant, grossesse difficile, fausse couche…

  • Etat dépressif, idées « sombres », isolement…

PSYCHOLOGUE POUR ADOLESCENTS :

  • Difficultés dans les liens avec les autres, sentiments d’incompréhension, harcèlement scolaire…

  • Perte d’intérêts pour les apprentissages, décrochage scolaire, échec scolaire…

  • Moments de doutes, déstabilisants dans sa recherche d’identité, adolescence difficile…

  • Addictions (Alimentaires, jeux, réseaux sociaux…)

Rencontrer un psychologue est une démarche personnelle bien qu’elle soit parfois le conseil suggéré ou la demande de l’entourage amical, familial, de travail ou par un professionnel de santé. Il n’y a que vous qui puissiez faire ce choix.

Diverses raisons amènent à consulter un psychologue :

Le constat de situations qui se répètent dans sa vie

Dans les relations amoureuses ou au travail par exemple. Bien que les gens ou situations changent, la petite histoire semble revenir et nous replonger dans les mêmes affres, émotions. Il faut parfois du temps pour percevoir que ce sont nos traumas et blessures originelles qui sont au cœur de nos relations. Sans le percevoir clairement nous remettons en place nos schémas inconscients (auxquels nous tenons à notre insu, par peur de l’inconnu). La vie nous fait retraverser nos sujets. La prise de conscience sensible et intime, la reconnaissance et l’acceptation de « je suis ainsi » sont tout un parcours pour évoluer. Ce parcours passe par une perception fine, au-delà de la compréhension intellectuelle et objective des faits

Une sensation de ne plus être à sa place

Cette sensation de ne plus se retrouver peut être dans son travail, avec un partenaire amoureux, dans ses choix. Diverses raisons toujours éminemment personnelles, amènent à se décentrer de soi, à ne plus se sentir aligné dans sa vie, avec d’autres aspirations qui semblent inatteignables : cela parle bien souvent de cette part de soi qui s’agite et ne demande qu’à s’exprimer mais bloquer avec des motifs comme le conformisme, les peurs (l’éducation et la société fonctionnent beaucoup sur la peur et la culpabilité, ce qui enlève son propre pouvoir dans la prise de risque nécessaire à toute vie). A terme cela peut nous amener à être dans le détachement, une certaine apathie, de l’épuisement au travail, voir le burn-out…

Problèmes pour avoir un enfant / grossesse difficile

Attendre et porter un enfant est source d’états émotionnels très variés et imprévisibles d’une grossesse à l’autre. Cela va de la douce rêverie maternelle aux inquiétudes et peut aller jusqu’à des traumatismes réveillés par la maternité. Il est important d’y être attentive pour soi et l’enfant à venir. Sans occulter la biologie de nos corps, la difficulté à concevoir un enfant est un réel sujet. Il questionne nos désirs les plus profonds vis-à-vis de soi et peut être vis-à-vis de son/sa conjoint(e). Des désirs qui semblent en contradictions, un non-sens face à un besoin impérieux d’avoir un enfant. Le problème en question est extrêmement subjectif. 

Difficultés à être parent

La question du comment être père ou mère se pose particulièrement à nos époques ou fleurissent moult littératures et injonctions à être de bons parents. Il y a aussi de véritables fractures dans nos modèles éducatifs en lien avec l’évolution de la société. Tout ceci contribue au fait que les parents ne savent pas ou plus comment être, se comporter face à leur enfant. Oubliant leurs propres savoirs, prêt à être inventé avec leur enfant. Car une famille est une création. Ces difficultés touchent différents points comme son propre rapport à ses parents et modèles, références éducatives, culturelles, la confiance en soi, les limites nécessaires mais si complexes dans un monde où tout est accessible facilement…

La maladie

Les maux psychiques se traduisent aussi par le corps qui tombe malade et présente des symptômes (comme une perte de sommeil, un épuisement, des fractures répétées, des colères, des angoisses, des difficultés dans son lien à la nourriture, un lien addictif aux objets…). Ainsi le réel vient affecter le corps par le biais des émotions, des ressentis et même jusque dans la maladie, aussi minime soit-elle. La résonnance est intime. Elle appartient à chacun au vu de son histoire, sa perception secrète et profonde.

Un évènement de vie brutal

Un évènement de vie brutal bouscule, voir fait chavirer le court de sa vie. Comme la mort d’un proche, la perte de son emploi, une séparation, un deuil, l’annonce d’une maladie grave dans la famille, un accident… Le réel nous tombe dessus. Les épreuves viennent faire effraction dans le cours de nos vies et de nos idéaux (élaborés pour nous protéger mais aussi masquer nos singularités) et cela déstabilise nos repères. La vie amène à repenser sa propre histoire par des évènements douloureux. Sur le moment, il n’est pas toujours aisé à saisir qu’il peut s’agir là d’un moment inouï, comme une invitation à s’asseoir pour revisiter, reconsidérer son existence.

S’adresser à un psychologue est une demande d’aide ou un appel urgent quand les repères s’effondrent. C’est une démarche pour approcher ce qui en soi est atteint, touché, voir brisé. Ce qui parle au travers de vos actes et mots sans que vous puissiez réellement vous voir et vous entendre. Parfois le sens nous échappe. D’une certaine manière nous sommes aveugles et sourds à nous-même. Nous avons emprunté des chemins de traverse et en travers de notre propre être. Dans ce parcours, vous restez évidemment l’auteur de vos décisions.